Chômage- 08 Conseils pour le gérer

Le chômage, c’est difficile à vivre ! Tellement que l’on ne sait jamais vraiment comment le vivre ! Découvrez 08 conseils pour l’aborder en toute sérénité.

Les chômeurs sont confrontés à un risque accru de dépression , d’anxiété voire même de suicide. Leur santé mentale en prend un coup, et souvent, ils ont tendance à le cacher.

Certains chômeurs s’adaptent à la situation, la considérant comme temporaire, car causée par des facteurs indépendants de leur volonté. pour certains, c’est l’occasion d’échapper au stress du travail qu’ils subissaient. Bien que le chômage soit généralement associé à une baisse de revenu (à moins que l’on ne dispose d’une indemnité de départ), certains chômeurs font preuve de souplesse et gèrent leurs dépenses en fonction de leurs situations financières.

Voici 08 étapes pour gérer votre anxiété liée au chômage

1. C’est difficile pour tout le monde

Allez y mollo avec vous-même.vous avez tout à fait le droit d’éprouver de la douleur, d’être en colère voire même d’être confus. Vous êtes humain et ce sont des sentiments parfaitement normaux durant cette période. Cela dit, il est également important de penser à passer à l’étape suivante – dès que cela vous semble réalisable. 

2. Acceptez la réalité telle qu’elle

Il y a beaucoup de choses que nous avons appris à subir dans la vie: les encombrements, l’injustice, le vieillissement, les déceptions et les pertes. Accepter la réalité signifie simplement que vous avez accepté la situation, sans protester ni ruminer. Par exemple, l’entreprise de Farid a été contrainte de réduire ses effectifs et il a été licencié. Il se doit d’apprendre à vivre avec aussi injuste et désagréable que la situation puisse paraître. L’accepter est votre meilleure option, autrement que faire d’autre? Avez vous une alternative plus constructive? Vous ne pouvez que l’accepter pour pouvoir vous concentrer au plus vite sur la prochaine étape, où aller.

3. Remettez le tout dans son context

Lorsque vous regardez les informations, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas le seul dans cette situation. Des millions de personnes sont dans le même bateau. Cela ne signifie pas que le bateau coule, cela signifie seulement que les économies comme la nôtre connaissent des hauts et des bas. Habituellement, une récession est suivie de huit années de croissance. Si vous êtes sans travail, rejoignez la foule. Mais sachez également que vous serez probablement de retour au travail plus tôt que vous ne le pensez. Gardez en tête que toutes les récessions prennent fin. 

4. Élaborez un plan d’action

Ce n’est pas parce que vous êtes au chômage que vous devez vous rouler les pouces. Votre emploi actuel est de commencer à rechercher un emploi. Consacrez quelques heures chaque jour à cette tâche comme si vous étiez au bureau. Consultation d’annonces, prise de contact avec des recruteurs potentiels, les méthodes sont variées, mais vous avez toute la latitude de commencer à prospecter. La recherche d’un emploi demande de la persévérance. Vous ne savez jamais à quel moment une opportunité peut survenir !

Chomage

Découvrez aussi : Recherche d’emploi- 08 façons de trouver un job

5. Prenez du temps pour vous

Bien que vous soyez au chômage, vous n’êtes pas obligé de vous isoler. Restez occupé en planifiant des activités quotidiennes intéressantes, amusantes ou même stimulantes. Sortez de vos zone de confort ou commencez-en un nouveau. Faites plus d’exercice. Déjeunez avec des amis, suivez un cours, lisez un livre ou voyagez. Cette période d’ «entre les deux» – considérez le comme un congé sabbatique. Limite, vous serez déçu de pas avoir pris de temps pour vous lorsque vous reprendrez le chemin du travail après coup.

6. Soyez gentil avec vous même.

L’autocritique est un fardeau durant cette période trouble !  La perte d’un emploi ne fait pas de vous un perdant, bien au contraire, c’est l’occasion voulue de passer à autre chose, pourquoi pas décrocher cette évolution, cette augmentation que vous avez maintes fois demandé?  Notez toutes les pensées négatives dans un carnet et challengez-les !  En fait, pensez à la façon dont vous seriez gentil avec un étranger qui traverse cette période difficile. Alors, soyez gentil avec vous-même. Traitez-vous comme vous auriez traité une personne passant par la même épreuve.

7. Ne ruminez pas

Beaucoup de personnes au chômage aiment ruminer ! Ca se comprends mais pour passer à autre chose, il est nécessaire de vous concentrer sur l’essentiel ! Remonter la pente ! Passer du temps à ruminer les mêmes pensées négatives comme «Pourquoi moi?», «Vais-je trouver un nouvel emploi rapidement? car ces réflexion ne vous mèneront nulle part ! Le chômage est une conséquence naturelle d’un marché instable. Cela n’a encore une fois rien à voir avec vous ! Lorsque vous commencez à ruminer, demandez-vous: « s’il y a-t-il une action utile et intéressante pour avancer? ?  » Si ce n’est pas le cas, faites le ! – par exemple, amusez vous, ,formez-vous, networkez ! Faites quelque chose de rentable de votre temps ! C’est tout ce qui compte !

8. Rejoignez une communauté

Chomage KHEDMA

Ne vous isolez pas durant cette période. Impliquez-vous dans les groupes ou les communauté comme les associations de quartier ou clubs sportifs. Il existe des communautés en ligne proposant de nombreuses opportunités de réseautage. S’impliquer dans des organisations professionnelles, des groupes d’intérêt politique, des groupes environnementaux et d’autres activités organisées peut vous ouvrir de nouvelles perspectives ou vous occuper durant cette période propices aux changements.  Vous pourriez également envisager de vous lancer à votre propre compte? Nous avons un groupe dédié à l’entrepreneuriat ici si vous envisagez créer une entreprise.

Voilà quelques idées que nous avons trouvées utiles pour aider les gens à traverser cette période difficile. Et vous, comment avez vous géré cette période délicate?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *